1/ 24

Maison passive

Fribourg

Une densification urbaine en douceur a été concrétisée ici.
Plusieurs options ont été étudiées. La maison familiale existante pouvait être rasée pour laisser place à un petit immeuble de quatre appartements. Mais les propriétaires ne pouvaient pas s’identifier à ce nouvel objet, ni imaginer leur vie dans cet habitat d’une toute autre échelle. Le parti a été pris d’accoler un nouveau volume en bois à la maison existante, afin d’offrir deux logements autonomes, avec accès à un jardin, à quelques pas du centre ville.
Dans ce duo plurigénérationnel, ce sont les grands-parents qui habitent la maison neuve, laissant la maison familiale d’origine aux générations plus jeunes.
L’appartement de 3 pièces sur deux niveaux est isolé comme une maison passive. Le peu d’énergie nécessaire à son chauffage a pu être pris de la réserve existante sur le chauffage de la maison d’origine. Des panneaux photovoltaïques sur le toit offrent quant à eux un apport appréciable à la consommation électrique des deux ménages.

Maison passive
Maison passive
Maison passive
Maison passive
Maison passive
Maison passive
Maison passive
Maison passive
Maison passive